27 août 2020
GameOver (44 articles)
Share

Les blattes, de plus en plus résistantes aux insecticides

Les blattes se révèlent de plus en plus difficiles à éliminer puisqu’elles développent une résistance assez spectaculaire aux meilleurs insecticides, pourtant très agressifs, employés par les professionnels de l’extermination d’insectes. Voyons ensemble comment contourner cette difficulté pour enrayer la prolifération des blattes, ces insectes nuisibles qui empoisonnent le quotidien de nombreux usagers.

Blattes et cafards, même combat !

En matière de désinsectisation, on ne fait aucune différence entre la blatte et le cafard, il s’agit bien du même insecte. On le trouve aussi parfois sous l’appellation de “coquerelle”, “cancrelat” ou “ravet”. Cet insecte représente une menace sanitaire réelle pour l’homme, il serait donc préférable de l’éradiquer des habitations. Il a été établi qu’ils transportent des bactéries nocives qui peuvent être transmises aux humains, et que leur salive et leurs matières fécales peuvent aussi déclencher des allergies, des diarrhées, des vomissements, voire des crises d’asthme. Ces insectes éminemment nuisibles transportent de nombreux germes, virus et champignons.

La blatte mesure entre 12 et 16 millimètres. Elle vit partout à travers le monde, surtout près des habitations où elle trouve nourriture et chaleur, mais est initialement d’origine asiatique. Les femelles blattes peuvent donner naissance à jusqu’à 50 petits tous les 3 mois, ce qui contribue naturellement à sa rapide prolifération.

Des blattes résistantes aux insecticides

Les blattes se montrent de plus en plus robustes, développant une capacité de résistance aux insecticides assez surprenante. Cette mutation leur a permis de multiplier entre 4 et 6 fois leur résistance en une seule génération ! Une étude de la revue Scientific Reports a montré que les petits des blattes naissent désormais avec des résistances naturelles à certains pesticides pourtant puissants auxquels ils n’ont jamais été exposés. Il s’agit d’une excellente résistance aux produits phytosanitaires auxquels avaient été exposés leurs parents. Il devient donc de plus en plus complexe de lutter contre ces insectes avec pour seule méthode l’emploi de produits chimiques, car les cafards s’adaptent au fur et à mesure contre les pesticides en s’immunisant très efficacement contre ces produits.

Multiplier les méthodes d’extermination

Les professionnels de la désinsectisation utilisent souvent un mélange de plusieurs classes d’insecticides. L’objectif étant d’éradiquer tous les insectes. Cette méthode prend donc en compte, le fait que certains insectes résistent à certaines classes d’insecticides. Mais cette méthode ne donne pas les résultats escomptés. Les insectes sont de plus en plus résistants et leur prolifération ne faiblit pas. La solution serait donc l’emploie combiné d’insecticides chimiques, de pièges physiques, d’aspirateurs et d’installations sanitaires de meilleure qualité et donc plus résistantes aux parasites. Il est vrai que la combinaison de toutes ces méthodes est plus coûteuse que la seule utilisation de produits phytosanitaires.

Une prolifération des blattes difficile à endiguer

La blatte est sans doute l’insecte le plus indésirable dans nos habitations. Elle se développe d’autant plus rapidement qu’elle n’a aucun prédateur naturel et trouve toutes les denrées nécessaires à sa survie, dans nos espaces urbains.

Une solution à grande échelle serait d’assainir les quartiers les plus défavorisés (parfois insalubres) pour réguler la population sans cesse grandissante de cafards, mais il s’agit là de projets de grandes ampleurs difficilement réalisables, si elles ne sont pas promulguées à grande échelle par une volonté politique.

Vous êtes infesté par une colonie de cafards? Vous l’avez compris, la lutte contre les cafards se doit d’être prise en main par un professionnel, expert dans l’extermination des cafards. Contactez Game Over pour une intervention sous 48h à votre domicile, à Lyon et son agglomération, Roanne et son agglomération et l’Ouest Rhodanien. Contactez-nous au 06 52 40 54 27.

GameOver

GameOver