4 juin 2020
GameOver (39 articles)
Share

Punaises de lit : anxiété, dépression, syndrome post-traumatique

Être victime des punaises de lit provoque chez certains de nos clients une véritable réaction psychologique en chaîne : anxiété, dépression, voire syndrome post-traumatique qui nécessitent un accompagnement psychologique. Ces effets sont souvent liés à une l’isolement et la honte face à ce fléau que sont les punaises de lit, mais également aux piqûres continuelles. Explications.

Punaises de lit : un fléau qui se transforme en enfer psychologique

Lorsque votre logement est infesté de punaises de lit, cela signifie devoir vous coucher dans un lit que vous savez grouiller de puces de lit affamées. Elles se nourrissent, la nuit venue, de votre sang et il n’existe aucune solution pour vous en prémunir. Vous êtes donc piqué constamment. Cette situation peut être à l’origine d’anxiété et a tendance à perturber grandement votre sommeil.

De même, nous observons beaucoup chez nos clients, un phénomène de honte. Les punaises de lit sont souvent associées à de la saleté et les victimes se refusent d’en parler. Elles ont même tendance à s’isoler, ne souhaitent plus inviter d’amis ou de famille ou même se rendre chez des amis ou de la famille, de peur de propager l’infestation. 

Enfin, le traitement chimique, qui reste à ce jour le plus utilisé, nécessite aux habitants de rester dans le logement, afin de servir d’appât et d’obliger les punaises de lit à sortir pour être au contact de l’insecticide. Le traitement dure un mois. Une durée qui a tendance parfois à prolonger cette anxiété, voire dépression. 

Il faut aussi savoir que la désinsectisation n’est pas toujours réussie dès le premier essai. Game Over obtient cependant un taux de 80 % de réussite du premier coup, grâce à son expertise, ce qui est très élevé dans le secteur.

Problème de santé publique et syndrome de stress post-traumatique

Aujourd’hui en France et en particulier dans certaines villes comme Paris, Marseille, Lyon et Villeurbanne, les punaises de lit et leurs effets sur la santé de leurs victimes est tel que des associations souhaitent qu’elles soient reconnues comme un problème de santé publique. Le 21 février 2020, la Chambre Syndicale des Industries de Désinfection, Désinsectisation et Dératisation (CS3D) et le Ministère chargé de la Ville et du Logement ont signé un accord de partenariat pour lutter contre les punaises de lit.

Il faut savoir que certaines études réalisées par des chercheurs aux USA et au Québec ont permis de confirmer l’impact psychologique des punaises de lit sur leurs victimes, avec des effets négatifs de modérés à sévères.

L’étude québécoise estime que les victimes de punaises de lit sont 5 fois plus sujettes à ressentir de l’anxiété et à être dépressives. Ils ont identifié un certain nombre de symptômes communs avec un état de stress post-traumatique, entraînant selon eux l’importance d’une prise en charge psychologique. 

Si vous êtes victimes de punaises de lit, ne restez pas isolé, contactez un professionnel pour traiter votre logement et vous débarrasser des punaises de lit. Game Over intervient à Lyon et son agglomération, à Roanne et son agglomération et dans l’Est Rhodanien, appelez-nous pour une intervention sous 48h au 06 52 40 54 27.

GameOver

GameOver